lundi 4 mai 2009

Solitude


Un seul être vous manque et tout est dépeuplé(Lamartine)...
Seulement je ne sais pas qui me manque,
je sais seulement qu'il y a un vide en moi.
C'est un être, certes, mais il n'a ni nom ni visage.
Et oui chers ami(e)s j'entre dans l'une de ces périodes où j'aspire à vivre cette douce illusion de bonheur et d'insouciance que l'on nomme Amour.
J'attendrai donc patiemment ma renaissance^-^.

Espérons que cette mélancolie me poussera à la création.
Comme je le dis si souvent "Aja Aja fighting!"

A bientôt


photo faite par ma soeur et retouchée(rognage,cadre et teinte) par moi

6 commentaires:

Arcturus a dit…

Ouh et ben dis donc ! C'est sérieux, là ! :-) T'en fais pas, je vais te trouver un gentil garçon !

✖ Bwaldys ✖ a dit…

Belle comme tu est tu n'as pas de soucis à te faire à mon avis!^^

Tu devrais facilement trouver chaussure à ton pied comme on dit.XD lol

J'espère que cette mélancolie ne durera qu'un temps et fera alors place au sourire.X3 lol

(Elle est sympa ta soeur de te prendre en photo!XD La mienne accepte que quand je dois poser pour ses corsets...T_T)

MakoWH a dit…

Je pense que tu ne tarderas pas à trouver la personne qui te manque. Tu es quelqu'un d'exceptionnel, et tu finiras par rencontrer celui qu'il te faut. En tout cas, tu le mérites.
Tous les célibataires font front avec toi ;)

pluspresdetoi a dit…

je ressens encore cette mélancolie à 41 ans, alors que je suis heureuse, mariée depuis 13 ans et mère de 2 enfants, alors tu vois, ce n'est pas forcément lié à une situation réelle mais plutôt à un état d'esprit que l'on a en soi, ancré. Mes poèmes l'expriment et extirpent cette mélancolie, comme tes dessins.


signé : ZEN

reveurdusoir a dit…

Bonsoir,



J'ai parcouru avec attention ton blog et je tiens à t'adresser mes plus sincères encouragements pour tes réalisations. Je reste persuadé que tu es aussi faite pour l'écriture : peut-être as-tu déjà découvert les joies de la plume et ses vertus ou peut-être qu'elle n'a pas encore croisé ton chemin mais dans ce cas, cela ne saurait tarder. Si chacun possède un talent, tu as la particularité de pouvoir mêler à la magie des mots, celle des illustrations. Le destin t'a offert cette merveilleuse complémentarité qui t'assurera sans aucun doute un brillant avenir.

J'ai aussi connu jadis cette maladie dont souffrent les artistes, ce pincement au cœur, cette impression de solitude : cette même mélancolie. Parfois une larme s'échappe discrètement, poursuivant sa route le long d'un visage emprunt de tristesse : une larme d'espoir qu'on ne sait pas à qui offrir. Cela me rappelle de bien nombreux et étranges souvenirs lors d'un voyage, il y a quelques années lorsque j'étais au lycée. Mais un jour tu trouveras ce que ton esprit cherchait dans le chagrin et quelqu'un te rappellera, un beau jour et sans le savoir, ces douloureux moments. Alors tu souriras et cette même larme éphémère perlera de nouveau sur ta joue avant de disparaître. Si les mots peuvent trahir une pensée, d'autres supports aussi. Sur la photo que tu as affiché, ton regard trahit la détermination d'une femme prête à déplacer les montagnes, à franchir tous les obstacles de la vie. Ce léger sourire se veut l'éternel témoin d'une véritable joie de vivre et révèle un charme envoutant. L'élégance semble t'avoir désignée son ambassadrice. Je reconnais aussi sur cette photo l'enthousiasme des Chalonnais(e) pour qui j'ai beaucoup d'estime.


Amicalement,


A.F.A

Gib a dit…

J'adore tes bottes *_* (désolée, c'est pas constructif du tout ^^')